Entretien de la maison

Comment l’eau calcaire peut endommager un chauffage hydraulique ?

Le système hydraulique a opéré une véritable petite révolution en matière de chauffage par le sol. En diffusant une chaleur douce et uniforme, il assure un confort et un bien-être aux occupants du logement, tout en leur assurant de substantielles économies d'énergie. Un point de vigilance est toutefois à prendre en compte pour conserver toutes les qualités de ce type de chauffage : la dureté de l’eau. En effet, une eau dure, c’est-à-dire calcaire, peut être à l’origine d’une perte de performance, voire de détériorations plus importantes.

Comment fonctionne un chauffage au sol hydraulique ?

Un chauffage au sol hydraulique, ou un plancher chauffant hydraulique, n’est autre qu’un émetteur de chaleur dissimulé sous un revêtement de sol ou incorporé à une chape. Pour fonctionner, il doit être connecté à une chaudière ou à une pompe à chaleur. Celle-ci va préalablement chauffer l’eau avant de l’envoyer dans un réseau de tuyaux, dont le rôle est de diffuser la chaleur de façon douce et homogène. 
Ce type de chauffage est économe, car il consomme beaucoup moins d’énergie qu’un système de chauffage traditionnel. De plus, il est simple d’utilisation et très agréable à vivre au quotidien. En résumé, il est aujourd’hui considéré comme le chauffage idéal ! 
 

Pourquoi l’eau dure représente-t-elle un problème ?

Une eau dure est une eau chargée en ions calcium et magnésium, deux minéraux à l’origine du calcaire. L’eau est reconnue dure lorsque son Titre Hydrotimétrique (TH) mesurant le calcium et le magnésium dans l’eau, est supérieur à 15 °f. On considère ainsi que :
 
•    De 0 à 8°f : eau très douce ;
•    De 8 à 15 °f : eau douce ;
•    De 15 à 30°f : eau moyennement dure ; 
•    Eau supérieure à 30°f : eau très dure.

Une eau calcaire a une influence directe sur les installations de la maison. Les appareils électroménagers s’entartrent régulièrement et des dépôts blancs envahissent la robinetterie. Et ce n’est que la partie visible ! En effet, les canalisations et tuyauteries se recouvrent de tartre jusqu’à parfois complément se boucher. S’ensuivent alors une baisse du débit d’eau, une consommation beaucoup plus importante d’énergie, des pannes plus fréquentes sur les chaudières, etc. 
 

L’eau chaude : un facteur aggravant

Les ions calcium et magnésium présents dans l’eau sont responsables des résidus compacts calcaires que l’on retrouve sur les résistances des appareils électroménagers ainsi que dans les canalisations. Ces dépôts, appelés tartre, sont la conséquence d’une eau dure chauffée. Sous l’effet de la chaleur ces ions calcium et magnésium sont précipités par réaction chimique et se cristallisent pour former le tartre.
L’eau chaude favorise donc l’apparition de ces dépôts, ce qui peut représenter un réel problème pour l’ensemble des installations de la maison y compris pour les systèmes de chauffage hydraulique particulièrement sensibles. 
 

Les effets de l’eau dure sur un chauffage au sol hydraulique

Si l’eau distribuée dans votre logement est calcaire, le premier risque pour votre système de chauffage hydraulique est l’entartrage du générateur de chaleur : en l’occurrence la chaudière ou la pompe à chaleur, ainsi que des réseaux de circuits d’eau qui serpentent sous le revêtement de sol. Si le système de chauffage est entartré, vous faites face à une surconsommation d’énergie, une mauvaise répartition de la chaleur, des bruits de dysfonctionnement, etc. 
A noter, une eau calcaire favorise également un phénomène pouvant être très problématique pour le système de chauffage hydraulique : l’embouage, autrement dit l’apparition de boues. Celles-ci se déposent progressivement et entraînent une détérioration prématurée du dispositif. Ces boues peuvent aller jusqu’à obstruer complètement les tuyaux en serpentin des planchers chauffants. Il est donc important d’agir préventivement afin d’éviter une intervention souvent très délicate. 
 

Quelle solution pour préserver son système de chauffage hydraulique ?


Pour profiter pleinement des performances de votre chauffage hydraulique, il faut qu’il soit quotidiennement alimenté par une eau dépourvue de calcaire. Aujourd’hui, seul l’adoucisseur d’eau est capable de délivrer une eau adoucie permettant de préserver l’ensemble de la maison des méfaits du calcaire.
Installé au point d’arrivée d’eau principale du logement, l’adoucisseur traite l’eau dure directement à la source. Vous profitez ainsi d’une eau plus douce à chaque robinet, au niveau des canalisations, et bien sûr dans la chaudière, la pompe à chaleur et dans tout le réseau de tuyaux du chauffage hydraulique.
 

Comment fonctionne l’adoucisseur d’eau ?


Un adoucisseur d’eau repose sur le principe de l’échange ionique. Il se compose de deux bacs, l’un abritant une résine échangeuse d’ions, l’autre, les sels régénérants, utilisés lors de la phase de régénération.
C’est au contact de la résine échangeuse d’ions que l’eau calcaire va se transformer en eau adoucie. Les ions calcium et magnésium, responsables de la présence du tartre dans les installations, vont être captés puis échangés par des ions sodium.
Ce système est aujourd’hui le plus efficace pour préserver du calcaire votre maison, vos équipements et votre confort. Il permet de bénéficier d’une eau adoucie pendant plusieurs dizaines d’années, à condition d’être régulièrement entretenu.
 

Bien choisir son adoucisseur en fonction de ses besoins

Il existe de nombreux critères à passer en revue afin de sélectionner l’adoucisseur d’eau qui correspond le mieux à vos besoins. En faisant appel à un expert Culligan pour le choix et l’installation de votre adoucisseur d’eau, vous bénéficiez de conseils complets et personnalisés.
Selon la dureté initiale de votre eau, les types d’appareils électroménagers et du chauffage que vous utilisez, votre expert Culligan vous proposera une solution parfaitement adaptée 

Vous l’aurez compris, installer un adoucisseur d’eau vous garantit un plancher chauffant plus performant. Le fonctionnement de ce dernier reste optimal en veillant à faire passer de l’eau adoucie dans les canalisations et en protégeant les éléments chauffants ou la tuyauterie de votre système de chauffage hydraulique. 
De plus, le rendement de la chaudière ne diminue pas. En effet, le calcaire ne se dépose pas dans les tuyaux et ne réduit pas leur diamètre. Ainsi, les émetteurs de chaleur, chauffage au sol et autres radiateurs, conservent leur capacité maximale. 

Le bon fonctionnement de votre chauffage mais aussi tous les équipements de votre maison où l’eau chaude circule dépendent de la qualité de l’eau ! 
 

Contactez-nous pour connaître la solution adaptée à votre foyer.
Adoucisseur dans le garage
OFFRE LIMITÉE
En ce moment, 200€ de réduction sur votre adoucisseur d'eau !
Offre valable pour toute demande jusqu'au 31/10/2022
Culligan répond à vos questions !
Besoin d’informations complémentaires, d’un devis personnalisé ? Renseignez vos coordonnées et nos conseillers vous contacterons dans les plus brefs délais.
Culligan Conseils personnalisés

Dans la même catégorie

Voir tous les articles
Analyse de l’eau
Entretien de la maison

Comparatif des différents systèmes qui traitent le calcaire

Culligan vous propose de découvrir et de comparer les différents systèmes anticalcaires du marché. Ainsi, optez pour un dispositif qui vous convient !

Lire l'article
Entretien service Culligan
Entretien de la maison

5 bonnes raisons d’installer un adoucisseur d’eau

Parmi les 1001 bonnes raisons d’installer un adoucisseur d’eau, Culligan vous en dévoile 5. Plongez au cœur de l’eau adoucie et de ses nombreux bienfaits...

Lire l'article