Qualité de l'eau & environnement

Quelle est la différence entre le pH et le TH de l’eau ?

Le pH et TH sont deux unités de mesure utilisées pour définir la qualité de l’eau. Cependant, elles sont complémentaires et ne doivent pas être confondues.

 

Le pH, mesure de l’acidité d’une solution


Le pH, abréviation de « potentiel hydrogène », mesure la concentration d’ions hydrogène (H+) dans l’eau, soit l’acidité ou la basicité d’une solution. L’hydrogène est l’élément le plus léger dans l’univers et le plus abondant. Il fait également partie de la composition de l’eau. On exprime le pH sur une échelle de 0 à 14 :

  • De 0 à 6,5 : pH de solution acide. Le jus de citron, le vin ou encore le thé sont acides ;
  • De 6,5 à 7,5 : pH de solution neutre. On recommande des gels douche à pH neutre pour maintenir l’équilibre naturel de la peau. La salive, l’eau adoucie et le sang ont un pH neutre ;
  • Au-delà de 7,5 : pH de solution basique, aussi appelée alcaline. L’eau de Javel ou la soude caustique ont un pH basique.

A noter, le pH de l’eau dépend de plusieurs facteurs : sa teneur en calcaire (autrement dit sa dureté) et les traitements effectués pour la rendre potable. Attention ! Un pH élevé peut engendrer des problèmes tels que des irritations au niveau de la peau ou des dommages sur les installations et les canalisations. 


Le TH, indicateur de la dureté de l’eau


Le TH, ou titre hydrotimétrique, mesure la dureté de l’eau, c’est-à-dire sa teneur en ions calcium et magnésium. En d’autres termes, cet indicateur permet de déterminer si une eau est calcaire ou non. On indique le TH d’une eau sur une échelle de mesure exprimée en degrés français (°f) :

0 – 5 : eau douce
5 – 10 : eau peu calcaire
10 – 20 : eau calcaire
20 – 30 : eau très calcaire
30+ : eau extrèmement calcaire
Le TH peut également être plus spécifique et ne mesurer que la teneur en calcium par exemple (TH calcique) ou en magnésium (TH magnésien). Un TH élevé entraîne la formation de tartre sur vos canalisations et vos appareils électroménagers dont le fonctionnement va demander une dépense énergétique plus importante et une durée de vie raccourcie. Par exemple, un linge rêche, une peau sèche des cheveux ternes font aussi partie des inconvénients d’une eau dure.  

Que faire face à une eau trop dure ou trop douce ? 


Votre eau est trop douce 
Le fait de disposer d’une eau trop douce est assez rare. On la retrouve dans les régions riches en granit comme le Massif Central et les Vosges. Son principal inconvénient ? Accélérer la corrosion des canalisations ce qui peut entraîner le développement de bactéries. Si vous êtes dans ce cas, il est important de traiter vos canalisations contre la corrosion. Cela peut s’effectuer à travers des traitements de type anode, l’envoi d’air à haute pression ou encore l’usage de tuyaux en PVC plus résistants. 

Votre eau est trop dure 
Les situations d’eau trop dure sont bien plus fréquentes. Le système le plus efficace reste l’adoucisseur d’eau. Cette installation ne rend pas l’eau trop douce mais dotée d’un TH suffisant pour éviter l’aspect corrosif. Son fonctionnement est assez simple. Il est pourvu d’une résine constituée de petites billes. Ces dernières transforment les ions calcium et magnésium (qui engendrent le calcaire) en ions sodiums, respectueux de vos canalisations et de vos équipements électroménagers. A savoir, cette résine a besoin d’être régénérée régulièrement à l’aide d’eau salé sous peine que l’adoucisseur n’ait plus aucun effet et devienne lieu d’un développement de microbes. 

De prime abord, adoucir l’eau du robinet peut paraitre un investissement coûteux. Cependant, il sera vite amorti. En effet, vous allez rapidement faire des économies sur votre facture d’électricité, vos appareils électroménagers auront une plus grande longévité et vos dépenses en savon ou produits ménagers vont considérablement diminuer. Pour faciliter l’accès à cette installation efficace pour adoucir l’eau, Culligan propose des abonnements à partir d’une quarantaine d’euros par mois. A noter, ils comprennent aussi l’installation, la mise en service et l’entretien. 
 

Que faire face à une eau trop acide ?

Une eau acide a un pH bas et peut acidifier le corps entraînant une plus grande vulnérabilité face aux virus et bactéries. Il faut donc rendre l’eau plus. Pour cela, plusieurs méthodes sont possibles : 
•    Ajouter 2,5 grammes de bicarbonate de soude par litre d’eau du robinet ;
•    Utiliser un liquide pH qui contient des éléments alcalins ;
•    Acquérir une carafe avec un filtre à osmose inverse. Le saviez-vous ? L’osmoseur d’eau Culligan est également doté de ce système et filtre, en plus, le chlore, les pesticides, les métaux lourds, les nitrates ou les composés organiques volatils (COV) ;
•    Installer un filtre à eau au niveau de vos robinets. 

OFFRE LIMITÉE
En ce moment, 200€ de réduction sur votre adoucisseur d'eau !
Offre valable pour toute demande jusqu'au 31/10/2022
Culligan répond à vos questions !
Besoin d’informations complémentaires, d’un devis personnalisé ? Renseignez vos coordonnées et nos conseillers vous contacterons dans les plus brefs délais.
Culligan Conseils personnalisés

Dans la même catégorie

Voir tous les articles
Analyse de l’eau
Qualité de l'eau & environnement

Les bénéfices d’une eau adoucie entre 0°f et 5°f

Allégée en calcaire, l’eau adoucie deviendra votre alliée lorsqu’il sera question de préserver la maison et ses équipements du tartre.

Lire l'article
eau-robinet
Qualité de l'eau & environnement

Décarbonatation : est-il utile d’installer un adoucisseur d’eau ?

La décarbonatation est une solution visant à réduire la dureté de l’eau au niveau collectif. Elle peut être couplée à un adoucisseur d'eau pour renforcer...

Lire l'article