L'adoucisseur d'eau

Quelles sont les différentes étapes du traitement de l’eau ?

Partager cet article :

Ouvrir un robinet d’eau est un geste du quotidien des plus banal. Tellement banal que l’on en vient à oublier les multiples étapes indispensables pour profiter d’une eau potable, à domicile et disponible à volonté. Découvrez l’impressionnant cheminement de l’eau, depuis sa source jusqu’à votre robinet.

D’où provient l’eau du robinet ?

L’eau que nous consommons au quotidien peut avoir différentes origines. La plus grande partie (62 %) est captée dans des nappes souterraines superficielles et profondes. Les 38 % restants proviennent des torrents, des rivières et des lacs : des eaux dites superficielles.
Qu’elle appartienne aux eaux souterraines ou superficielles, l’eau à son origine n’est qu’une précieuse matière première qu’il va falloir transformer pour devenir potable et répondre ainsi aux normes réglementaires en vigueur.
Il faut en effet savoir que, hormis l’eau de source qui peut être potable au moment de son puisage, la majorité des eaux à l’état brut véhiculent des substances minérales et organiques dont plusieurs sont nocives pour la santé humaine. Les rejets résultant des activités humaines ou encore la décomposition de la biomasse sont à l’origine des éléments indésirables, voire toxiques, que l’eau peut transporter.

Qu’est-ce que l’eau potable ?

Une eau potable est une eau que l’on peut consommer sans risque. Elle doit donc être exempte de toute substance jugée nocive pour la santé. 
L’eau potable est disponible directement au robinet. Il s’agit de l’eau courante. Vous pouvez la retrouver en bouteille, sous forme d’eau minérale, d’eau de source, d’eau plate ou gazeuses. 
Pour être bue en toute sécurité, l’eau doit ainsi répondre à pas moins de 70 critères de potabilité très stricts, édictés par le Ministère de la Santé et le Conseil Supérieur du secteur d’Hygiène Publique. Ces critères sont classés en cinq grandes familles.

Les paramètres physico-chimiques 
Ils concernent les différentes caractéristiques de l’eau (température, Ph, dureté…). Ils donnent également la limite à ne pas dépasser sur des composants tels que les ions, les chlorures, le potassium et les sulfates.

Les paramètres organoleptiques 
Ces paramètres sont liés au confort de dégustation. L’eau doit ainsi être claire, sans odeur et agréable à la consommation. Ils concernent donc la couleur, le goût et l’odeur de l’eau. 

Les paramètres microbiologiques
Les paramètres microbiologiques ont pour objectif de s’assurer que l’eau ne contient aucun virus, bactérie ou parasite.

Les paramètres liés aux substances indésirables
Ils délimitent les quantités maximales à ne pas dépasser pour des substances comme les nitrates, les nitrites et les pesticides.

Les paramètres liés aux micropolluants toxiques

L’arsenic, le cyanure, le chrome, le nickel, le sélénium, les hydrocarbures sont des substances toxiques soumises à des normes très strictes. La teneur tolérée est ainsi de l’ordre du millionième de gramme.

Vous l’aurez compris, pour être potable, l’eau doit donc être traitée. Notez cependant que le mot traitement ne sous-entend pas systématiquement l’emploi de produits chimiques. La potabilisation de l’eau fait en grande partie appel à des processus naturels ou biologiques. A noter, l’utilisation de traitements chimiques tels que le chlore ou l’ozone, intervient lors de phases de désinfection.

Les étapes les plus courantes du traitement de l’eau

C’est la qualité de l’eau prélevée qui va définir le traitement spécifique à lui apporter pour la rendre potable. Quatre types de procédés sont utilisés : physiques, chimiques, physico-chimiques et biologiques.
Les traitements de l’eau se doivent donc d’être évolutifs pour suivre les éventuelles modifications de la ressource. Des pré-traitements, tels que la pré-décantation, qui permet de séparer les matières en suspension (argile, limons…), sont parfois indispensables pour les eaux très chargées.

Le captage

Il s’agit de la toute première étape du cheminement de l’eau. Le captage consiste à prélever la ressource dans son milieu naturel : soit dans les nappes souterraines, soit dans les cours d’eau. Elle est ensuite conduite en usine de potabilisation.

Le dégrillage
Ce traitement permet de retirer les déchets flottants les plus importants (branches, feuilles… Pour ce faire, l’eau passe à travers une grille qui va retenir les différents corps indésirables.

Le tamisage
Lors du tamisage, l’eau est amenée à passer dans différents tamis aux mailles de plus en plus fines. Les déchets (débris de végétaux, insectes, alluvions, herbes, algues…), peuvent alors être retirés.

La floculation ou décantation
Cette phase consiste à verser dans l’eau un produit coagulant dont l’action va permettre de regrouper les impuretés en petites grappes. Ces dernières vont ensuite couler au fond du bassin. A noter, 90 % des matières en suspension vont ainsi pouvoir être éliminées.

La filtration
Il s’agit d’une filtration réalisée à l’aide de sable ou de charbon actif (très absorbant), afin d’éliminer les particules invisibles en suspension dans l’eau. La filtration peut être extrêmement poussée grâce à des membranes spécifiques : microfiltration, ultrafiltration et nanofiltration.

L’ozonation
L’ozone est un gaz qui va permettre d’éliminer définitivement les impuretés invisibles. Grâce à son pouvoir oxydant, il détruit les micro-organismes pathogènes et les pesticides.

La chloration
La chloration consiste à désinfecter l’eau en lui ajoutant une petite quantité de chlore. Ce procédé permet de préserver la qualité de l’eau tout au long de son trajet, de l’usine jusqu’aux robinets.

Bien entendu, le niveau de désinfection nécessaire est adapté à chaque situation. Des traitements spécifiques peuvent être exigés pour éliminer de l’eau les métaux lourds, le fer et le manganèse, l’ammonium, les pesticides ou encore les micropolluants organiques.

Le stockage et la distribution
L’eau potabilisée est acheminée dans des réservoirs où elle est stockée. Elle sera ensuite envoyée jusqu’aux habitations via un réseau de canalisations souterrain. 

La récupération et dépollution des eaux usées
C’est ici que s’achève le cycle domestique de l’eau. Une fois utilisée (usage domestique, agricole ou industriel), l’eau est collectée au travers d’un réseau d’assainissement, puis acheminée vers les stations d’épuration. Elle va subir différents traitements afin d’être dépolluée. Elle est ensuite rejetée dans la nature afin de retrouver la boucle du cycle naturel de l’eau.

Comment améliorer la qualité de l’eau du robinet ? 


Nous venons de le voir, l’eau est un produit de consommation extrêmement contrôlé. Mais, bien que répondant en tout point aux critères très stricts de potabilité, l’eau du robinet distribuée en France peut contenir des résidus et des traces de substances indésirables, être chargée en calcaire ou encore avoir un goût et une désagréable odeur de chlore.

Véritable expert dans le traitement de l’eau, Culligan a développé une large gamme d’adoucisseurs et de purificateurs d’eau pour vous permettre de bénéficier au quotidien d’une eau du robinet filtrée de grande qualité.

Que vous souhaitiez :

  • Profiter d’une eau adoucie, dépourvue de calcaire ;
  • Boire une eau plus pure, débarrassée de ses éléments indésirables ;
  • Consommer une eau filtrée pour préserver la planète et dire adieu aux bouteilles d’eau en plastique ;
  • Faire des économies en profitant d’une eau du robinet agréable à boire…
Culligan propose le système de filtration performant adapté à vos besoins, votre famille ainsi que votre budget.

Pour en apprendre davantage sur nos solutions de traitement de l’eau, contactez dès maintenant nos experts. Écoute et conseils sur-mesure, avec Culligan profitez du meilleur de l’eau.

Contactez dès maintenant nos experts !

Dans la même catégorie


Voir tous les articles
Adoucisseur dans le garage
L'adoucisseur d'eau

Pourquoi mon adoucisseur d’eau se remplit d’eau ?

Lire la suite
adoucisseur-purificateur-sous-evier
L'adoucisseur d'eau

Pourquoi est-il intéressant d’associer un adoucisseur à un purificateur ou osmoseur d’eau ?

Lire la suite
Installation adoucisseur
L'adoucisseur d'eau

Un adoucisseur d’eau favorise-t-il une forte consommation d’eau ?

Lire la suite