Purificateur d'eau, Environnement

L’eau en bouteille plastique : un constat alarmant

À la maison ou au bureau ? Explorez nos solutions pensées pour les Pros et les Particuliers.

Le développement du plastique à usage unique et le recours massif aux bouteilles en plastique créent un problème écologique majeur. D’après les experts, si les comportements de consommation n’évoluent pas, il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans d’ici 2050. Il y a donc une véritable urgence à modifier notre manière de boire de l’eau.

État des lieux sur la consommation de bouteilles d’eau en plastique

Nos mers et nos océans souffrent : chaque année, ce sont quelques milliards de déchets plastiques qui s’y retrouvent jetés. Parmi ceux-ci, les bouteilles d’eau en plastique figurent en tête de liste des facteurs de pollution marine.

Il faut savoir que la bouteille plastique n’est pas seulement polluante une fois abandonnée dans la nature. De sa conception jusqu’à sa dégradation, elle est un véritable désastre écologique. Avec près de 89 milliards de bouteilles d’eau vendues annuellement dans le monde entier, elles représentent un problème à l’échelle planétaire.

Une empreinte écologique désastreuse

Saviez-vous que pour fabriquer une seule bouteille d’eau en plastique, 42 L de gaz, 100 ml de pétrole, 80 g de charbon et 2 L d’eau sont nécessaires ? Qu’à cela, s’ajoutent les ressources pour la mise en bouteilles, le packaging, le transport (une bouteille d’eau réalise en moyenne 300 km de l’embouteillage jusqu’à son recyclage), et son traitement en tant que déchet.
L’empreinte carbone d’une bouteille d’eau de 1,5 L ne représente pas moins de 44g en estimation de basse et jusqu’à 633g en estimation haute !

Infographie sur la pollution liée aux bouteilles plastiques

Une catastrophe pour le monde terrestre et aquatique

Sur terre, les bouteilles d’eau plastiques sont partout : elles remplissent les décharges, se retrouvent sur le bord des chemins, en montagne, sur les plages…Si nous ne savons pas précisément combien de temps il faut au plastique conçu à partir du pétrole pour se dégrader, nous savons en revanche qu’une fois entré dans les sols, il est impossible de le retirer.
La pollution par les bouteilles plastiques impacte également les océans : le tristement célèbre 7e continent - vaste nappe de plastique grande comme trois fois la France, - en est la preuve visible. Plus insidieuse encore, est la pollution invisible de l’eau, avec la lente décomposition du plastique en microplastiques, des particules quasi invisibles à l’œil nu, pouvant être ingérées par les poissons et les oiseaux marins.

pollution plastique bouteille eau

Une potentielle problématique pour la santé humaine

Selon un rapport du WWF, en consommant des produits issus de la mer ou simplement en buvant de l’eau en bouteille plastique (celles-ci pouvant potentiellement dégager des microparticules de plastique), nous pourrions absorber jusqu’à 5g de plastique par semaine… C’est dire s’il est temps de consommer l’eau autrement et de manière plus responsable !

Un impact économique notable

Selon une étude du Barcelona Institute for Globale Health menée sur la ville de Barcelone, le coût de production de l'eau en bouteille plastique serait 3500 fois plus important que la production d’eau du robinet. Ce chiffre est notamment dû au plastique et à l'énergie nécessaire pour produire l'eau.
En France, le coût de l’eau au m3 reste très faible, en comparaison de celui de l’eau en bouteille. Avec un prix moyen de l’eau au robinet de 0,003 € le litre, boire de l’eau domestique reviendrait seulement à un peu plus de 2 € par an par habitant. De son côté, l’eau en bouteille (eau minérale et de source), avec un prix moyen de 0,50 €, représente un budget de 270 € par an et par personne pour une consommation de 1,5 litre par jour.

Quelles solutions pour lutter contre la pollution des bouteilles en plastique ?

Consommer l’eau du robinet reste la meilleure façon de limiter l’achat de bouteilles d’eau en plastique à usage unique. Encore faut-il que l’eau délivrée offre un réel plaisir à la dégustation ce qui, selon les régions, n’est pas toujours le cas. Malgré ses normes de potabilité très strictes, l’eau du robinet peut avoir un mauvais goût de chlore, une odeur désagréable et véhiculer d’infimes particules polluantes comme le nitrate, le plomb, les traces de pesticides, les résidus médicamenteux, etc.
En installant le purificateur d’eau Click & Drink Intense ou un osmoseur d’eau Click & Drink Premium de Culligan dans votre maison, vous réduisez votre consommation d’eau en bouteille au profit d’une eau du robinet filtrée, plus pure, meilleure au goût et débarrassée de ses impuretés.

Ainsi, chaque année, grâce aux clients Culligan qui ont fait le choix d’une eau filtrée au robinet, ce sont 20 millions de bouteilles en plastique qui ne sont pas rejetées !

Découvrez nos solutions de filtration de l'eau !

Culligan Intense

Click & Drink Intense

4.57/5

Achat ou location sans engagement

  • Élimine le chlore
  • Supprime les pesticides
  • Élimine les résidus médicamenteux
Découvrir
Click & Drink Premium

Click & Drink Premium

4.5/5

Achat ou location sans engagement

  • Élimine le chlore
  • Supprime tous les micropolluants
  • Idéal pour les nourrissons
Découvrir
Fontaines à eau
Culligan répond à vos questions !
Besoin d’informations complémentaires, d’un devis personnalisé ? Renseignez vos coordonnées et nos conseillers vous contacterons dans les plus brefs délais.
Culligan Conseils personnalisés

Dans la même catégorie

Voir tous les articles
pollution plastique ocean
Purificateur d'eau, Environnement

Peut-on encore lutter contre les effets dévastateurs de la pollution plastique ?

De plus en plus de solutions contre la pollution plastique sont mises en place afin de lutter contre ce désastre écologique. Le constat est si...

Pro
Lire l'article
charbon actif
Purificateur d'eau

À quoi sert le charbon actif ?

Le charbon actif est un purificateur naturel particulièrement efficace. Découvrez qu’est-ce que le charbon actif et quelles sont ses innombrables...

ParticulierPro
Lire l'article