L'eau de boisson

Quelle est la composition de l’eau du robinet ?

Partager cet article :

Comme tous liquides, l’eau du robinet est composée de différents éléments. Contrairement à l’eau en bouteille où il suffit de lire l’étiquette pour connaître l’ensemble des substances présentes, sa composition reste bien souvent un mystère pour de nombreux usagers. L’eau du robinet, que nous consommons tous les jours, est l’aboutissement d’une eau brute traitée pour devenir potable. Quelle est donc sa composition à sa sortie du robinet ? Culligan fait le point.

Les substances chimiques éventuellement présentes dans l’eau potable du robinet

L’eau du robinet est captée dans les nappes d’eaux souterraines ou dans les eaux de surface comme les rivières, les fleuves ou les lacs. Dans son parcours naturel, au contact des sols, des roches et de la végétation, celle-ci se charge en sels minéraux (calcium, magnésium, potassium, etc.), en oligo-éléments (fluor, cuivre, fer, silicium, etc.), en nitrates naturellement présents dans l’environnement et en micro-organismes.

Les teneurs de ces différents composants varient d’une région à une autre. Selon la localisation, l’eau du robinet sera ainsi plus ou moins calcaire, plus ou moins riche en oligo-éléments et en sels minéraux.

Les substances chimiques présentes dans l’eau du robinet

Peut-être avez-vous déjà relevé une odeur et un goût de chlore, plus ou moins prononcé, dans votre eau de robinet ? Utilisée en faible quantité par les stations de traitement de l’eau, cette substance est indispensable pour détruire les micro-organismes potentiellement présents dans l’eau brute. Le chlore sert également à protéger l’eau traitée des risques de contamination lors de son acheminement via le réseau de canalisations jusqu’aux robinets.

Autre élément chimique introduit pour nettoyer l’eau brute : l’aluminium. Celui-ci permet de supprimer les microparticules organiques en suspension dans l’eau. Les contrôles sanitaires effectués par les Agences Régionales de Santé (ARS) mettent aussi en évidence la présence de plomb - pouvant provenir des canalisations du réseau public - et d’autres substances chimiques résultant de l’activité humaine : résidus médicamenteux, hydrocarbures, pesticides et plastiques.

En France, l’eau du robinet est l’un des produits alimentaires les plus contrôlés. Des milliers de prélèvements sont ainsi effectués au niveau des sources, à la sortie des stations de traitement et sur les réseaux de distribution, afin de garantir une eau potable conforme aux exigences sanitaires définies par décret.

Bien que l’odeur, le goût et les particules indésirables de l’eau du robinet répondent aux critères de potabilité, sachez qu’il existe des solutions permettant de purifier l’eau de votre maison. L’installation d’un osmoseur vous permettra de bénéficier d’une eau du robinet plus pure, débarrassée de la quasi-totalité de ses impuretés et avec un meilleur goût.

Sources :
Le centre d’information sur l’eau
Agence Régionale de Santé

Dans la même catégorie


Voir tous les articles
Bouteilles plastique
L'eau de boisson

Quel est le parcours d’une bouteille en plastique ?

Lire la suite
L'eau de boisson

Le pH d'une eau osmosée permet-il une consommation journalière ?

Lire la suite
L'eau de boisson

Quels sont les minéraux contenus dans l’eau ?

Lire la suite